Author Archives: admin

  • 0

Réseaux sociaux : 98% des 139 millions d’utilisateurs de Facebook en Afrique se connectent sur mobile (rapport)

Category:INFOS

C’est une nouvelle preuve qui confirme que le mobile reste le moyen de connexion le plus utilisé sur le continent africain. Facebook Africa, la branc

C’est une nouvelle preuve qui confirme que le mobile reste le moyen de connexion le plus utilisé sur le continent africain. Facebook Africa, la branche africaine du réseau social américain a publié cette année une infographie de ses activités sur le continent. Contrairement aux années précédentes, Facebook n’a pas publié les données par pays, ni par un groupe démographique. Cependant, sur cette carte, on se rend à l’évidence qu’en 2018, Facebook compte 139 millions d’utilisateurs par mois en Afrique, dont 98% sont connectés via mobile. Une nouvelle preuve que l’Afrique est un continent exclusivement mobile.

Dans ce contexte, et au vue des prévisions de croissance, le continent africain suscite de plus en plus l’intérêt des grands groupes spécialistes de la tech, avec un marché des plus importants d’ici les prochaines années. Selon le rapport Génération 2030 / Afrique de l’Unicef, « Quatre personnes sur dix dans le monde seront africaines d’ici la fin du siècle ».

Dans le même sillage, selon la GSM Association, l’Afrique subsaharienne devrait avoir 500 millions d’abonnés à la téléphonie mobile d’ici 2020 et est la région à la croissance la plus rapide en termes d’absorption mobile. L’association estime également que plus de la moitié des services d’argent mobile dans le monde ont cours sur le continent africain.

Et pour conforter cette progression du mobile money, M-Pesa a annoncé la conclusion d’accords avec PayPal et Western Union. MTN et Orange, deux des plus grands opérateurs de téléphonie cellulaire, ont annoncé la création d’une entreprise commune (Mowali) pour un portefeuille mobile fonctionnant sur tous les réseaux.


  • 0

Pourquoi il est impossible de cacher votre position géographique à Facebook

Category:INFOS

Une professeur d’informatique a remarqué que Facebook continuait de lui afficher des publicités localisées alors même que le GPS de son téléphone étai

Une professeur d’informatique a remarqué que Facebook continuait de lui afficher des publicités localisées alors même que le GPS de son téléphone était désactivé pour cette application. En enquêtant, elle s’est rendu compte que Facebook a d’autres moyens pour y parvenir.

Warum Debrecen das perfekte Urlaubsziel ist
Publicité par DE_Focus.de (Burda For…

« Les contrôles de localisation fournis par Facebook donnent l’illusion à une personne de contrôler les données relatives à son expérience publicitaire, et non le contrôle réel. De plus, Facebook fait de fausses déclarations sur l’effet de ces contrôles. » Cette déclaration – qui a le mérite d’être claire – a été faite par Aleksandra Korolova, professeur assistante d’informatique à l’université de Californie du Sud.

Dans un article publié sur Medium, elle s’étonne de continuer à voir sur Facebook des publicités basées sur sa position géographique alors qu’elle a désactivé la géolocalisation de l’application. Elle va même plus loin, puisqu’elle explique que son profil ne contient pas la ville où elle habite, qu’elle n’a pas posté de photo sur Facebook depuis des années, qu’elle ne publie jamais de contenus comportant sa position.

Rien dans son comportement ne trahit sa position
Même sur les applications tierces du groupe telles que WhatsApp, Instagram ou Messenger, elle a désactivé la géolocalisation. Enfin, elle n’effectue jamais de recherches basées sur un critère géographique dans l’application Facebook Alors comment se fait-il qu’Aleksandra Korolova voie des publicités géolocalisées à Santa Monica, la ville de Californie où elle réside, et Los Angeles, là où elle travaille ? Pourquoi a-t-elle vu s’afficher des annonces pour des activités dans le Montana, alors qu’elle traversait le parc national de Glacier qui se trouve justement dans cet Etat ? Et pourquoi a-t-elle vu le même genre d’annonces géolocalisées lorsqu’elle s’est rendue dans le Massachussetts ou en Israël ?

Facebook a bien d’autres moyens que l’unique GPS
On pourrait presque croire que l’informaticienne est paranoïaque, sauf que ses doutes sont bel et bien avérés. En se rendant dans la rubrique « A propos des publicités Facebook », elle constate tout d’abord que le réseau social précise que la localisation des utilisateurs est aussi déterminée par « l’endroit d’où vous vous connectez à Internet ».

Mais les choses vont encore plus loin lorsqu’on consulte les documents mis à la disposition des annonceurs. Un schéma y détaille les procédés utilisés par Facebook pour mesurer les visites effectuées dans les magasins. En plus de la géolocalisation classique par GPS (qui est donc désactivée par Aleksandra Korolova), on y voit que Facebook collecte les réseaux Wi-Fi qui se trouvent autour de l’utilisateur, mais aussi le Bluetooth, qui peut être détecté par des beacons disposés dans les boutiques.

Les adresses IP fournissent des indices précieux
Avec ces données, notamment les adresses IP de connexion, il n’en faut pas plus pour que Facebook puisse extrapoler une position relativement précise d’un utilisateur, bien que la géolocalisation de son appareil soit désactivée. « Nous utilisons l’IP et d’autres informations comme les check-in ou la ville mentionnée dans votre profil, a d’ailleurs confirmé un porte-parole de Facebook auprès de Gizmodo. Il n’y a aucun moyen de désactiver entièrement la localisation pour les publicités ».

Vous voilà donc prévenus si vous pensiez cacher votre géolocalisation à Facebook. Le réseau social a donc toujours un moyen de connaître plus ou moins votre position. Une nouvelle information qui fait tâche alors que le New York Times a révélé cette semaine à quel point Facebook partage les données des utilisateurs avec ses clients, jusqu’à donner la possibilité de lire les messages privés.


Suivez nous sur FACEBOOK

Liste des vidéos

Lire la suite

Que Rechercher-vous ?