Category Archives: News-TIC

  • 0

Création de la Direction nationale de l’économie numérique…

Category:INFOS,News-TIC

L’Assemblée nationale a voté, hier, une série de textes législatifs introduits par le gouvernement. Les deux premiers textes ont été défendus par le ministre de l’Économie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré. Il s’agit du projet de loi portant création de la Direction nationale de l’économie numérique et du projet portant loi d’orientation de la Société de l’information. C’est avec 118 voix pour, 0 contre et 0 abstention que les députés ont adopté le premier projet de loi portant création de la Direction nationale de l’économie numérique. Le second projet portant loi d’orientation de la Société de l’information a été adopté avec 100 voix pour, 0 contre et 0 abstention.
Le projet de loi portant création de la Direction nationale de l’économie numérique, initié par le ministère en charge de l’Économie numérique et de la Communication, a été adopté par le Conseil des ministres en sa séance du 31 août 2016. Depuis 2002, les ministères successifs en charge des technologies de l’information et de la communication (TIC) n’ont pas disposé de structure centrale susceptible de prendre en charge l’élaboration des éléments de politique du secteur. Cette situation a créé un vide institutionnel qui sera comblé par la création d’une direction nationale dont les missions couvriront les secteurs des postes, des télécommunications et des technologies de l’information et de la communication. Lors de son passage devant les élus de la nation, le ministre de l’Économie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré a expliqué que la création de cette direction contribuera au développement de l’économie numérique, en particulier la mise en œuvre des actions de la politique nationale de développement, adoptée par le gouvernement en février 2016. Ce projet de loi comprend 3 articles dont le premier est la création de la Direction nationale de l’économie numérique ; le second précise les missions de ce service central et le dernier prévoit un décret fixant les modalités d’organisation et de fonctionnement de cette direction.
Le projet de loi portant loi d’orientation de la Société de l’information a été adopté par le Conseil des ministres en sa séance du 2 novembre 2016. Il est à reconnaître que dans la plupart des pays en voie de développement, l’Internet et les TIC sont insuffisamment pris en compte par les textes législatifs et réglementaires. Il fixe les bases juridiques, institutionnelles et politiques en vue de préserver l’éthique dans la Société de l’information dans notre pays. Le ministre de l’Économie numérique et de la Communication a précisé que cette loi dotera notre pays de moyens juridiques permettant de veiller au respect de la vie privée, à la protection des droits et libertés et la protection des données à caractère personnel. Elle favorisera aussi l’exploitation des services e-commerce, e-banking, e-éducation, e-santé et promouvra la cyber sécurité.

Source: ESSOR


  • 0

Un coup d’essai…un coup de maître ! de l’Union Ouest Africaine des Olympiades des Arts et Métiers au Mali

Category:INFOS,News-TIC

1ère édition expérimentale et démonstrative des olympiades des arts et métiers

Bamako a, conjointement au 1er Salon International de l’Artisanat du Mali (SIAMA)vecu du 20 au 25 novembre 2017 la première édition expérimentale et démonstrative du concept des Olympiades africaines des arts et métiers à l’initiative de l’Union Ouest Africaine et en association avec le Comité Malien des Olympiades des Arts et Métiers.

Au-delà des attentes des organisateurs et des institutions parties prenantes, que sont l’Union Ouest Africaine des Olympiades des Arts et Métiers, le Comité Malien, le ministère du Tourisme et de l’Artisanat, les organisations faitières des artisans (chambres régionales et nationale des métiers, fédération des artisans du Mali) centres d’apprentissage et de formation etc, cette édition expérimentale et démonstrative, a enregistrée la participation d’une soixantaine d’artisans majoritairement, maliens et certains venant de la Guinée, du Bénin, de la Côte d’Ivoire et du Togo.

Pour la circonstance, huit (8) métiers retenus ont été mis en concours auxquels les candidats présélectionnés ont pris part. Il s’agit de ceux de :

  • La Maroquinerie

  • La Bijouterie

  • La Cordonnerie

  • La Sculpture

  • La Fonderie

  • La Coiffure – Esthétique

  • La Coupe – Couture

  • Les NTIC

Rappelons que les Olympiades Africaines des Arts et Métiers, ont vocation d’être pour les acteurs de l’économie créative, les artisans, les élèves, les étudiants et apprentis en formation technique et professionnelle ce que d’une façon générale, les Jeux africains, sont entre autres, pour les sportifs d’Afrique ; autrement dit le challenge des talents et championnats des métiers manuels, techniques, industriels, technologiques, aussi bien modernes que traditionnels et autochtones et. Elles se veulent, comme l’événement de référence pour la reconnaissance nationale et internationale des compétences professionnelles du monde des artisans et véritable outil d’émulation des jeunes et d’intégration régionale.

Les épreuves se sont déroulées en concours individuels en hommes et dames et les sujets tirés au sort parmi trois par metiers ont eu pour theme

 

CORPS DE METIERS

SUJET TIRE

01

Sculpture sur bois

Tailler dans le bois d’ébène un Penseur

02

Bijouterie

Façonnage d’un bracelet massif en argent

03

Maroquinerie

Production d’un porte document en cuir synthétique

04

Cordonnerie

Fabrication d’une chaussure tapette pour homme

05

Fonderie

Fabrication d’une marmite en aluminium sur 3 pieds

06

Coiffure – esthétique

Produire un modele de Coiffure tradi -moderne pour une sortie en soirée

Maquiller une femme pour une sortie en soirée

07

Coupe – couture

Coupe et confection d’une chemise africaine sur 2 tons en manches courtes

08

NTIC

Création d’un Logo simulé sur celui de l’Union Ouest Africaine des Olympiades des arts et Métiers 

 

Les épreuves outre celle des NTIC (2heures) ont duré chacune 3h.

Un diplôme de mérite a été décerné au 1er de chaque corps de métier. les autres candidats ont eu droit à un certificat de participation.

RESULTATS DES CONCOURS ET COMPETITIONS

 

Corps de Métiers

Prénoms et Noms du Lauréat

MAROQUINERIE*

Prix non attribué pour défaut de qualité

BIJOUTERIE

M. Bourama NIAFO

CORDONNERIE

M. Mamadou FAINKE

SCULPTURE

M. Bakary SIMPARA

FONDERIE

M. Mamadou SANGARE

COIFFURE ESTHETIQUE**

Mme Mamou DIABY

Mme Nanténé TRAORE

COUPE COUTURE

M. Amidou TOURE

NTIC

M. Yacouba DEMBELE

 


Suivez nous sur FACEBOOK

Liste des vidéos

Lire la suite

Que Rechercher-vous ?